Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Rivière le Mer 10 Déc 2014 - 19:55

La cigarette électronique dans la mire des députés fédéraux
10 décembre 2014 | Hélène Buzzetti - Correspondante parlementaire à Ottawa | Canada

Les députés fédéraux s’apprêtent à suggérer au gouvernement conservateur comment encadrer les cigarettes électroniques, qui pataugent à l’heure actuelle dans un flou réglementaire. Les recommandations des élus arriveront après Noël, mais une chose est certaine, le statu quo n’est pas acceptable à leurs yeux.

Le Comité permanent de la santé a mené des audiences cet automne pour faire le point sur les vapoteuses, ces dispositifs qui administrent de la nicotine sans recourir à la combustion du tabac. Les cigarettes électroniques à nicotine sont officiellement illégales au Canada, mais elles s’achètent malgré tout très facilement. Santé Canada les considère comme des médicaments, qui doivent donc être soumis au long processus d’homologation prévu à la Loi sur les aliments et drogues. L’industrie n’a pas entrepris ce processus, faisant valoir que son produit ne satisfait pas aux normes minimales pour être classé comme un médicament. L’impasse est totale.

« Ce rapport a de bonnes chances d’être unanime », se réjouit le président conservateur du comité, Ben Lobb. Son collègue Terence Young explique au Devoir que cette étude était nécessaire « parce qu’il y a un vide réglementaire ». La libérale Hedy Fry va plus loin. « Nous sommes dans les limbes. L’Ontario dit qu’il veut interdire la cigarette électronique, d’autres veulent au contraire la permettre et la réglementer. » Selon la néodémocrate Libby Davies, il y a de bonnes chances pour que la ministre de la Santé, Rona Ambrose, prenne en considération ce rapport « parce que c’est elle qui nous a demandé de faire cette étude ».

Deux visions

Pendant la quinzaine d’heures qu’ont duré les audiences, deux visions se sont affrontées. Il y avait ceux qui craignent que la vue de ces appareils par des non-fumeurs « renormalise » le fait de fumer et que soient ainsi annulées trois décennies de lutte contre le tabagisme. Ceux-là veulent que ces dispositifs soient soumis aux mêmes contraintes que les cigarettes traditionnelles, voire que leur vente soit conditionnelle à l’obtention d’une ordonnance médicale. Et il y avait ceux qui croient que ces dispositifs constituent une solution de rechange à la combustion du tabac, parce que moins nocifs, et que son accès doit être facilité pour sauver la vie de fumeurs.

Les fonctionnaires de Santé Canada, sans afficher leurs couleurs, ont donné l’impression au cours de leurs témoignages qu’il existe un a priori défavorable à la vapoteuse au ministère.

« Nous sommes préoccupés par le fait que les cigarettes électroniques peuvent accroître l’acceptabilité sociale d’un comportement ressemblant au tabagisme, ou la “renormalisation” du tabagisme, et amorcer une dépendance à la nicotine qui pourrait mener au tabagisme », a fait valoir Hilary Geller, sous-ministre adjointe à la santé environnementale et à la sécurité des consommateurs. Mme Geller a insisté sur « l’absence de données scientifiques concluantes sur les risques et avantages associés à ces produits ». Sa collègue Suzy McDonald a ajouté que « l’abandon complet du tabagisme a de bien meilleurs effets sur la santé que de continuer à fumer en utilisant un produit [de remplacement] à long terme ».

La Société canadienne du cancer (SCC) et la Fondation des maladies du coeur du Canada ont toutes deux demandé que les vapoteuses soient interdites dans les lieux publics intérieurs, les terrasses et les parcs dans le but, a expliqué Rob Cunningham de la SCC, « de préserver l’efficacité des endroits sans fumée pour inciter les fumeurs à arrêter ». Cet argument a été démoli par Boris Giller, du revendeur 180 Smoke. Il a rappelé que les vapoteurs « essaient de cesser de fumer ». « Les parquer avec des fumeurs risque seulement de produire l’effet inverse. »

Presque tous les intervenants ont convenu qu’il faut interdire la vente de vapoteuses aux mineurs, même celles ne contenant pas de nicotine (qui sont, à l’heure actuelle, en vente libre). Et pour cause ! Santé Canada a analysé le contenu de 91 d’entre elles, « près de la moitié de ces échantillons contenaient en fait de la nicotine », a expliqué Hilary Geller.

Une panoplie d’autres intervenants sont venus implorer au contraire les parlementaires de ne pas faire la vie trop dure aux vapoteuses. « Les cigarettes électroniques peuvent sauver des milliers de vies », a soutenu Gaston Ostiguy, pneumologue à l’Institut thoracique de Montréal. Le chirurgien cardiovasculaire Gopal Bhatnagar a soutenu que ces dispositifs « présentent un profil de risque infiniment plus faible que les produits de tabac combustibles traditionnels ».

Le vice-président du fabricant NJOY, David Graham, a affirmé que les opposants à son produit jouent sans le vouloir le jeu de l’industrie du tabac. Il s’est opposé avec véhémence à ce qu’une ordonnance médicale soit requise pour se procurer des cigarettes électroniques. « Il est extrêmement illogique de penser qu’un produit à ce point dommageable, qui tue la moitié de ses utilisateurs à long terme [la cigarette à tabac], est largement disponible, alors qu’on restreindrait nettement davantage un produit dont les risques sont à ce point inférieurs. »

Enfin, le président de l’Association canadienne des dépanneurs en alimentation, Alex Scholten, a mis en garde contre la tentation de compliquer la vente des vapoteuses. « Il n’y a rien à gagner à imposer des restrictions sévères au point de susciter l’émergence d’un marché noir dans ce secteur, parallèle à celui déjà florissant des produits du tabac. »

Santé Canada a reconnu la mollesse de l’application de l’interdit actuel : 123 établissements et 31 sites Internet continuent de vendre des vapoteuses à nicotine après avoir reçu une lettre d’Ottawa leur demandant de cesser de le faire.

http://www.ledevoir.com/politique/canada/426273/la-cigarette-electronique-dans-la-mire-des-deputes-federaux

Rivière

Messages : 85
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 59
Localisation : Lanaudière

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Toxy le Mer 10 Déc 2014 - 20:17

Merci beaucoup pour cet article, Rivière.  Ouf !  Je sens que ça va bardasser si Ottawa met les freins dans la cigarette électronique.

__________________________________
iStick TC100W / iStick Pico 75W TC / Bachelor RTA / Crius RTA / Magma clone RDA / Velocity clone RDA...
...et des essences pour parfumer tout un village.   drunken  
avatar
Toxy
membre actif
membre actif

Messages : 1872
Date d'inscription : 15/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Rivière le Mer 10 Déc 2014 - 20:56

C'est fou pareil....Tu imagines, allez chercher un billet du médecin pour avoir le droit de vapoter... Shocked

Rivière

Messages : 85
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 59
Localisation : Lanaudière

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Toxy le Mer 10 Déc 2014 - 21:16

La dernière fois que j'ai vu mon médecin, ça m'a pris 5 ans pour obtenir un rendez-vous !  En plus, ce médecin de famille est un parfait incompétent (eh oui, il y en a même dans cette profession).  Un exemple parmi des dizaines d'idioties qu'il m'a dites à ce jour : il exigeait que je fasse partie d'un groupe d'entraide contre le tabagisme pour avoir le droit d'obtenir une ordonnance de timbres de nicotine.  Shocked  Bref, j'espère sincèrement que la cigarette électronique ne sera pas classée parmi les médicaments.  De toute façon, à la lenteur à laquelle agit Santé Canada, ils ne sont pas près de modifier leurs normes pour que le e-liquide puisse faire partie de la catégorie  "médicaments".

__________________________________
iStick TC100W / iStick Pico 75W TC / Bachelor RTA / Crius RTA / Magma clone RDA / Velocity clone RDA...
...et des essences pour parfumer tout un village.   drunken  
avatar
Toxy
membre actif
membre actif

Messages : 1872
Date d'inscription : 15/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Bad Lama le Mer 10 Déc 2014 - 21:31

Bref
A) faire des réserves
B) DIY
C) Faire des réserves

__________________________________
avatar
Bad Lama
membre actif
membre actif

Messages : 472
Date d'inscription : 26/07/2014
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Rivière le Mer 10 Déc 2014 - 21:42

Toxybaby a écrit:La dernière fois que j'ai vu mon médecin, ça m'a pris 5 ans pour obtenir un rendez-vous !  En plus, ce médecin de famille est un parfait incompétent (eh oui, il y en a même dans cette profession).  Un exemple parmi des dizaines d'idioties qu'il m'a dites à ce jour : il exigeait que je fasse partie d'un groupe d'entraide contre le tabagisme pour avoir le droit d'obtenir une ordonnance de timbres de nicotine.  Shocked  Bref, j'espère sincèrement que la cigarette électronique ne sera pas classée parmi les médicaments.  De toute façon, à la lenteur à laquelle agit Santé Canada, ils ne sont pas près de modifier leurs normes pour que le e-liquide puisse faire partie de la catégorie  "médicaments".

Du chantage médical! Evil or Very Mad

En tout cas, juste m'imaginer d'aller chez Jean Coutu pour goûter/tester des liquides me rend malade...

Rivière

Messages : 85
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 59
Localisation : Lanaudière

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Rivière le Mer 10 Déc 2014 - 21:43

@Bad Lama a écrit:Bref
A) faire des réserves
B) DIY
C) Faire des réserves

La sagesse incarnée! Very Happy

Rivière

Messages : 85
Date d'inscription : 08/11/2014
Age : 59
Localisation : Lanaudière

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Bad Lama le Mer 10 Déc 2014 - 21:45

@Rivière a écrit:
@Bad Lama a écrit:Bref
A) faire des réserves
B) DIY
C) Faire des réserves

La sagesse incarnée! Very Happy

I wish Wink

__________________________________
avatar
Bad Lama
membre actif
membre actif

Messages : 472
Date d'inscription : 26/07/2014
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

RE: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Mémère le Jeu 11 Déc 2014 - 0:07

Bonjour tout le monde !

Je crois qu'on devrait commencer à s'organiser pour laisser savoir à nos illustres dirigeants qu'ils ne s'en sortiront pas aussi facilement...  Pour mon compte, je suis prête à sortir dans la rue avec ma cigarette électronique et mes chaudrons !!!

Touchez pas à ma vape !!!
avatar
Mémère

Messages : 64
Date d'inscription : 20/04/2014
Age : 88
Localisation : Pointe-aux-Trembles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  ariane le Jeu 11 Déc 2014 - 0:57

Je sortirai aussi mémère cheers .

Que le gouvernement ne vienne pas faire la loi sur mes goûts et libertés d'achats en ce qui a trait à mes e-cig affraid .

On ne touche pas à ma vape Evil or Very Mad

__________________________________
e-cig: 900w et 1100w ato Aspire Ce5-S Mon p'tit dernier: un Nautilus Mini + Nautilus 5 ml sur un iStick 20w

avatar
ariane
membre actif
membre actif

Messages : 126
Date d'inscription : 17/11/2014
Age : 69
Localisation : Rive-Sud de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pire s'en vient peut-être après les Fêtes...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum