L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Brahma le Lun 28 Avr 2014 - 21:16

Plusieurs le savent, la FDA s'apprete a deposer un projet de loi qui risque de changer la donne et meme jusqu'a detruire la Vape aux USA. Dans la meme annee le Canada a aussi a son agenda, une reglementation sur les produits comme la Ecig. Il est fort a parier que le Canada copiera point par point la reglementation des Etats-Unis. J'ai parcouru les 241 pages du projet de loi. J'ai bien dit parcouru et non pas analyser (je ne suis pas avocat quand meme).
Si le projet de loi passerait tel qu'il a ete presente par la FDA saviez-vous que:

Les seules Ecig autorisees, sans approbation de la FDA, seront les Ecigs telles qu'elle etaient avant 2007. C'est a dire ceux qui on l'apparence des cigarettes traditionnelles. Donc petites batteries avec cartouches,.

Tous les autres mods, atomiseurs, clearomiseurs.....etc, seront assujetis a l'approbation de la FDA qui pourrait l'approuver après etudes de conformite quand a la securite du publique.

Tous les manufacturiers de liquide devront faire approuver leurs Eliquides par la FDA. Et je dis bien tous les liquides. Ce qui signifie qu'un liquide saveur fraise a 6 mg fera l'objet d'une demande d'approbation a la FDA, le meme liquide mais a 12mg fera l'objet d'une autre etude. Chaque etude pourrait couter des milliers de $$$ au fabricants. C'est a dire que si un fabriquant elabore 20 saveurs a 3 niveaux de nicotine chaque saveur....ca equivaudra a 60 demandes differentes. Chaque demande devra prouver l'innocuite des ingredients qui le compose...et la FDA se reservera la droit d'autoriser ou non la vente..

Maintenant quelles entreprises pourra se permettre de payer autant de $$$$ pour tous ces demandes d'approbation?

Si vous avez compris la meme chose que moi, vous venez aussi de comprendre pourquoi tous les plus grosses companies de tabac ont achetes les plus gros fabriquant de Ecig du genre Blue...etc. Eux , ils ont les moyens de payer les demandes de conformite sur les cartouches de liquide. Eux ils ont deja en main la plupart des Ecigs du format de cigarette comme avant 2007.

Maintenant remplacer tous les mots "FDA" de ce texte par "Sante Canada" et vous aurez la direction que le Canada s'apprete a prendre d'ici un an.

Tout ca semble assez negatif, par contre, heureusement il y a des associations de Ecig qui veillent au grain. Ces associations comme la ECTA Canada, CASAA....etc. Ces associations ont leurs entrees aux differents paliers de gouvernement et peuvent faire changer les choses.

Par contre des Associations sont financees en grosse partie par les fabriquants, les boutiques, les fournisseurs et les distributeurs de Eliquide et d'Equipement du Canada.

Il est maintenant temps de savoir pourquoi il est primordial d'encourager les commerces, les artisans et tous les fournisseurs canadiens. Ce n'est pas les entreprises en cheap labor de Chine qui paieront les associations canadiennes pour defendre notre droit de vaper au Canada.

Ce n'est pas tout de declarer sur tous les forums ou page Facebook qu'on crois a la cause. Moi,mon choix est fait. Pour quelques $$$ de plus, j'encourage les companies de vape locales.

Projet de loi de la FDA disponible ici: http://www.ofr.gov/OFRUpload/OFRData/2014-09491_PI.pdf

__________________________________
avatar
Brahma
Admin
Admin

Messages : 2600
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 61
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  HallBert le Lun 28 Avr 2014 - 21:45

j aime 
avatar
HallBert
Admin
Admin

Messages : 1286
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 67
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  K-F le Lun 28 Avr 2014 - 22:40

@Brahma a écrit:Plusieurs le savent, la FDA s'apprete a deposer un projet de loi qui risque de changer la donne et meme jusqu'a detruire la Vape aux USA


Je suis contre les reglementations mais de la a détruire la vape au USA...non impossible

@Brahma a écrit:Les seules Ecig autorisees, sans approbation de la FDA, seront les Ecigs telles qu'elle etaient avant 2007. C'est a dire ceux qui on l'apparence des cigarettes traditionnelles. Donc petites batteries avec cartouches,.

Non... Les nouveau produit devraient être approuvés ce qui ralentirait la sortie des mods ect... Il n'est pas question que ce qu'on a présentement serait banni.

@Brahma a écrit:Tous les manufacturiers de liquide devront faire approuver leurs Eliquides par la FDA. Et je dis bien tous les liquides. Ce qui signifie qu'un liquide saveur fraise a 6 mg fera l'objet d'une demande d'approbation a la FDA, le meme liquide mais a 12mg fera l'objet d'une autre etude. Chaque etude pourrait couter des milliers de $$$ au fabricants. C'est a dire que si un fabriquant elabore 20 saveurs a 3 niveaux de nicotine chaque saveur....ca equivaudra a 60 demandes differentes. Chaque demande devra prouver l'innocuite des ingredients qui le compose...et la FDA se reservera la droit d'autoriser ou non la vente..

Enregistrer les liquides et dire ce qu'il y a dedans, pas approuver et certainement pas des tests pour chaque saveurs et chaque concentrations.

@Brahma a écrit:Maintenant remplacer tous les mots "FDA" de ce texte par "Sante Canada" et vous aurez la direction que le Canada s'apprete a prendre d'ici un an.

Possible, mais rien n'indique ça pour le moment, encore moins d'ici un an.

Bref la réglementation n'est pas une bonne chose mais il ne faut pas exagéré non plus. Il y a aussi des bonnes choses comme rendre illégal la vente aux mineurs


K-F

Messages : 44
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Brahma le Lun 28 Avr 2014 - 23:01

Lis le rapport K-F tu verras exactement que ce que j'ai dit est vraiment le projet de loi. Et c'est le document official de la FDA.

__________________________________
avatar
Brahma
Admin
Admin

Messages : 2600
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 61
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  K-F le Lun 28 Avr 2014 - 23:11

@Brahma a écrit:Lis le rapport K-F tu verras exactement que ce que j'ai dit est vraiment le projet de loi. Et c'est le document official de la FDA.

"The proposed rule also deems any future tobacco products that meet the statutory definition of "tobacco product" except accessories of
such product to be subject to FDA's authorities under chapter IX of the FD&C Act."

future tobacco products= les produits a venirs, pas ceux qu'on a présentement.

"(2) required submission of ingredient listing and reporting of harmful and
potentially harmful constituents (HPHCs) for all tobacco products; (3) required registration and
product listing for all tobacco products; "

Dire les ingrédients et enregistrer les prduits. Aucunement question de tester chaque saveur et concentrations.

K-F

Messages : 44
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Brahma le Mar 29 Avr 2014 - 8:16

Page 11

"5. The statute establishes a "substantial equivalence" (SE) pathway for a new tobacco product to
enter the market if it is substantially equivalent to a "predicate product," meaning a product
commercially marketed in the United States as of February 15, 2007. FDA is aware of new
product category entrants into the market after the February 15, 2007, reference date and that the
SE pathway may not be available to these newer products. Because this date is written into the
statute, we do not believe that we have the authority to amend it with respect to e-cigarettes or
other products. FDA is proposing to extend the compliance period for submitting a marketing
application under this pathway to 24 months following the effective date of a final rule. FDA is
also proposing a 24-month compliance period for the submission of premarket tobacco
applications (PMTAs). In addition, we intend to continue the compliance policy pending review
of marketing applications if those applications are submitted within the 24 months after the final
rule's effective date. FDA is specifically seeking comment on whether and, if so, how FDA
should consider a different regulatory mechanism for newer proposed deemed tobacco products
that cannot, as a practical matter, use the SE pathway."

De toute facon, tout est question d'interpretation. Mais le but de mon post n'etait pas la loi comme telle..... mais bel et bien le fait que tous les vapers presentement devraient encourager les entreprises d'ici, parce que c'est presentement notre seule facon d'aider la cause et d'avoir une certaine representation contre ceux qui cherche a reglementer la Ecig.

__________________________________
avatar
Brahma
Admin
Admin

Messages : 2600
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 61
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  K-F le Mar 29 Avr 2014 - 10:36

@Brahma a écrit:FDA is aware of new
product category entrants into the market after the February 15, 2007, reference date and that the
SE pathway may not be available to these newer products. Because this date is written into the
statute, we do not believe that we have the authority to amend it with respect to e-cigarettes or
other products. FDA is proposing to extend the compliance period for submitting a marketing
application under this pathway to 24 months following the effective date of a final rule. FDA is
also proposing a 24-month compliance period for the submission of premarket tobacco
applications (PMTAs).

Bref ce que ça veux dire c'est de donner une chance aux produits et des exclure du statut sur la loi du tabac (une loi déjà en vigueur qui mentionne le 2007) pour une période de 2 ans justement pour pas qu'on retombe aux équipements d'avant 2007.

Pour l'achat local oui ça peut être bon mais la solution risque d’être plus compliquée. Dans des pays ou même vendre du jus de pomme est réglementé (inspection lieu de production, étiquetages des ingrédients, permis ect) je vois pas comment un produit toxique et potentiellement dangereux (particulièrement dans sa forme liquide) va être capable de rester en dehors des cadres des lois.

Personnellement je penses que toute les drogues(nicotine inclus) devrait être légales et que les individus sont libres de mettre ce qu'ils veulent dans leurs corps... Mais je pense pas que les gouvernements voient ça de la même manière.

K-F

Messages : 44
Date d'inscription : 16/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  rrpp le Mar 29 Avr 2014 - 11:23

Crying or Very sad 

__________________________________



c'est pas des euros c'est des $ en haut
Piccolo V1 - Piccolo V3 - Sturmmod V1 - Provari - Silverdog V2 - The vaper V2 - The vaper V3
Line S/S - Line V2 - Line LE -  Killer 705 - Nautilus - Euforia - G-Bell V.2

Dont smoke and die, just vape and fly cheers
avatar
rrpp
Admin
Admin

Messages : 1300
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 32
Localisation : Laval

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Invité le Mar 29 Avr 2014 - 11:32

@Brahma a écrit: J'ai parcouru les 241 pages du projet de loi.
Ca prend du courage pareil !

@Brahma a écrit:Les seules Ecig autorisees, sans approbation de la FDA, seront les Ecigs telles qu'elle etaient avant 2007. C'est a dire ceux qui on l'apparence des cigarettes traditionnelles. Donc petites batteries avec cartouches,.
Donc la mort de la e-cig, va falloire se remettre a dripper sur des cartouches vidés avec un peu de scotch brit dedans (les anciens comprendrons  Laughing )

@Brahma a écrit:Tous les autres mods, atomiseurs, clearomiseurs.....etc, seront assujetis a l'approbation de la FDA qui pourrait l'approuver après etudes de conformite quand a la securite du publique.
Pour les mod electronique ça devrait être réalisable, les "grosses" entreprise comme Sigelei, smoktech etc ça devrait pouvoir se faire je pense.

Parcontre pour un méca et le reconstructible, là, ça va être compliqué...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Valdoo le Mer 30 Avr 2014 - 18:29

C'est le temps de collectionner du futur "vintage" pas trouvable donc...

De déclarer un produit et ses ingrédients, ok, mais tout dépendra des frais. Vont-ils s'arranger pour favoriser les gros joueurs ? Moi c'est d'eux dont je me méfie le plus. Un assemblage dans une cuisine privée me fait moins peur qu'un laboratoire où des chimistes zélés essaient de trouver la formule pour s'approprier le cerveau du consommateur vapeur avec des nouvelles substances à la limite de l'acceptable dont on a que peu d'études. Ces grosses boîtes ne se limiteront pas aux saveurs alimentaires et à la nicotine, c'est clair.

Tant mieux si les Sigelei, Provari, etc peuvent assurer les pièces.
avatar
Valdoo
membre actif
membre actif

Messages : 2064
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Valdoo le Mer 30 Avr 2014 - 19:30

Santé Canada... ce sera sûrement des années plus tard dans les maritimes.

Le marché local sera sans contrainte pour un bon bout.
avatar
Valdoo
membre actif
membre actif

Messages : 2064
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  ClearVador le Mer 30 Avr 2014 - 23:26

Je n'ai pas lu le rapport de la FDA, mais seulement quelques brefs articles et commentaires à ce sujet. Il semblerait toutefois que l'approbation des liquides ne serait pas très facile. L'appliquant devra démontrer que son produit n'est pas nocif et certains argumentent que si la FDA n'a pas suffisamment d'information pour conclure que les liquides actuels ne sont pas nocifs, il y a lieu de se demander ce que ça va prendre pour qu'elle accepte de nouveaux liquides.

Pour ce qui est des fournisseurs locaux, j'espère qu'ils sauront tirer leur épingle du jeux dans un contexte réglementé, car ils fournissent un service très apprécié, du moins ceux qui ont démontré qu'ils pouvaient bien servir leur clientèle.  Le consommateur a actuellement également accès à des solutions moins chères à l'étranger, mais il faut vraiment investir une somme de temps considérable pour se retrouver dans cette jungle. C'est probablement une minorité de gens qui veulent investir tout ce temps pour remplacer le peu de temps qu'ils prennent pour acheter leur paquet.  Le soutien des fournisseur locaux aidera dans la lutte à la réglementation excessive, mais c'est avant tout les actions des consommateurs et des spécialistes de la santé qui auront le plus d'influence selon moi.

Je vois réellement deux scénarios possibles suite à une réglementation à ce moment-ci. Dans le premier cas, on légalise officiellement ce qui fait présentement. Dans ce scénario, les petits commerçants et les fabricants de liquide "artisanal" auront beaucoup de difficulté, car de gros joueurs qui se tiennent sur les lignes de côté présentement pourront faire leur entrée dans ce marché sans risque pour leurs investissements et leur image de marque.  Des compagnies comme Jean-Coutu par exemple pourrait avoir leur marque de liquide "Personnelle" et utiliser leur vaste réseau de distribution pour s'accaparer le marché.  Il serait alors également possible pour eux d'investir quelques millions dans des installations automatisées de production et ainsi abaisser les coûts de production tout en affirmant avoir un produit de très haute qualité.  Que ce soit une compagnie dans l'industrie pharmaceutique, du tabac ou autre, il y aurait certainement de telles installations dans un monde sans zone grise du côté de la réglementation. Les liquides seraient également disponibles dans tous les dépanneurs du coin.  Pour ce qui est des batteries et atomiseurs, ils seraient disponibles dans les dépanneurs, Canadian Tire et autres magasins à grande surface également.  Bref, une situation qui pourrait être avantageuse pour le consommateur côté compétition, prix et choix, mais très néfaste pour les petits commerçants actuels.  La seule barrière à l'entrée significative de cette industrie est l'aspect règlementaire. Si cette barrière est enlevée, les boutiques qui poussent comme des champignons présentement pourraient avoir de la difficulté à s'adapter. Ils devront vraiment trouver une façon de donner une valeur ajoutée significative pour survivre.

Dans un deuxième scénario, on pourrait avoir une réglementation très exigeante et onéreuse pour l'approbation des produits.  Par contre, étant donné que la barrière règlementaire serait levée, les gros joueurs investiraient tout de même des millions dans des installations de pointe et les sommes nécessaires pour faire approuver leurs produits. Le grand perdant serait cependant le consommateur qui devrait payer beaucoup plus cher pour s'approvisionner. Si le DIY est interdit et inaccessible et que les petits commerçants ne peuvent qualifier leurs produits, la compétition sera éliminée et les prix s'envoleront.  Le 30 ml qui revient à environ 20$ avec taxe actuellement pourrait se vendre... 50$, 60$???

En ce qui me concerne, je crois que les règles entourant la cigarette électronique devrait être similaires à ce que l'on retrouve dans l'industrie alimentaire.  C'est-à-dire que les ingrédients de la recette devraient être pré-approuvés et que tous les liquides contentant les ingrédients approuvés, dans des quantités limites dans certains cas, devraient être approuvés de-facto.  Quelqu'un qui veut commercialiser une tarte aux pommes ne doit pas la faire approuver par Santé Canada, mais elle doit contenir seulement des ingrédients approuvés.  Même chose pour le matériel. Je ne crois qu'il soit nécessaire pour un fabricant de démontrer que son chaudron n'est pas néfaste pour la santé avant de le mettre sur le marché.  Il est certain cependant que son chaudron ne doit pas être fabriqué avec du plomb qui est reconnu pour être effectivement néfaste. Donc la même logique qui est appliquée au matériel de cuisson alimentaire peut s'appliquer pour le matériel de "cuisson" d'e-liquide (cigarettes électroniques).

Une nouvelle réglementation, peut importe la forme qu'elle prendra, apportera un défi important aux commerçants actuels.  Les consommateurs pourraient également être les grands perdants.  Le pire scénario pour tout le monde serait certainement l'interdiction totale de l'e-cig. Il resterait alors le marché noir, mais ça ne serait vraiment pas populaire de vaper en publique dans ce contexte et donc la cigarette traditionnelle serait définitivement la grande gagnante.


Dernière édition par ClearVador le Jeu 1 Mai 2014 - 22:14, édité 1 fois (Raison : typo)
avatar
ClearVador
membre actif
membre actif

Messages : 104
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 47
Localisation : Rive sud de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Valdoo le Mer 30 Avr 2014 - 23:34

Il y a les nouvelles études du DR. Farsalinos qui ne sont pas sorties. Il a testé 100 ou 150 liquides provenant des quatre coins de la planète. Cela devrait éclairer sur les ingrédients. Le but était de pouvoir faire les meilleures recommandations aux fabricants.

Les compagnies de saveurs elles-mêmes auront intérêt à entrer dans le jeu. Peut-être qu'elles feront tester leurs saveurs sous forme d'inhalation pour prouver leur innocuité. Cela pourrait représenter des centaines et des centaines de milliers de dollars de chiffre d'affaires pour elles.

Si l'innocuité de tous les ingrédients est déjà prouvée, le fabricant devrait s'en tirer sans trop de tracas. C'est à espérer.
avatar
Valdoo
membre actif
membre actif

Messages : 2064
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Valdoo le Mer 30 Avr 2014 - 23:45

Pour les ingrédients, je ne suis pas contre l'idée de la transparence, mais il reste que la question du secret de la marque sera un point relevé. Un cigarettier ne dévoile pas ses ingrédients. Une maison de parfumerie non plus. Pourtant les deux produits entrent en interaction avec le corps humain. Donc les ingrédients spécifiques doivent-ils être réservés à la stricte alimentation ? Faut-il traiter le tabac comme un aliment, alors qu'il n'en sera jamais un ? Les cigarettiers utilisent des additifs non alimentaires dans les cigarettes, les entreprises de vape auront-elles le même droit ? Sinon, est-ce juste ou légal d'avoir deux poids deux mesures ? C'est vaste comme sujet.
avatar
Valdoo
membre actif
membre actif

Messages : 2064
Date d'inscription : 30/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'achat local pour contrer la FDA, Sante-Canada et cie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum