Reportage radio de Radio-Canada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Reportage radio de Radio-Canada

Message  ClearVador le Lun 24 Fév 2014 - 19:05

Un reportage de la radio de Radio-Cananda sur la cigarette électronique. Un peu bizarre comme reportage car on dirait qu'on simule une discussion en insérant des extraits d'interviews des différents intervenants:
http://ici.radio-canada.ca/emissions/les_annees_lumiere/2012-2013/

Un débat entre les participants auraient certainement été plus intéressant. Par exemple, la représentante de l'Institut national de santé publique du Québec fait référence à une étude ayant eu lieu en Nouvelle-Zélande et dont les conclusions indiquent que la cigarette électronique serait aussi efficace que les timbres pour arrêter de fumer, ça à dire très peu. Le Dr Presles fait référence à cette étude dans son livre et explique que le taux d'abandon relativement peu élevé observé dans ce genre d'études est dû au fait que les participants utilisant la cigarette électronique doivent respecter un protocole qui implique qu'ils reçoivent des quantités de nicotine beaucoup trop faible (la quantité de e-liquide est limitée et la concentration de nicotine de ces liquides est relativement faible). Bien qu'on entende le Dr Presles dans le reportage, il ne donne pas son point de vue sur le commentaire de l'INSPQ malheureusement, car il ne participe pas à la discussion, on ne fait que rapporter ses réponses à des questions. On peut cependant l'entendre commenter la vente des timbres de nicotines en Europe qui a doublée durant une certaine période alors que les ventes de cigarettes et le nombre de fumeurs n'ont pas diminués, ce qui démontre leur inefficacité. En revanche, il indique que les ventes de cigarettes et de timbres ont diminuées de façon importante depuis la monté en popularité de la cigarette électronique, ce qui vient démontrer l'efficacité de l'e-cig pour arrêter le tabac dans des conditions réelles d'utilisation.

On bout de ligne, la rigueur et la logique des arguments avancés dans le reportage viennent encore appuyés la valeur de la cigarette électronique et la pertinence de maximiser son utilisation par les fumeurs. Il faut cependant être un auditeur averti et au fait de la situation pour en venir à cette conclusion. Je recommande donc plus que jamais la lecture du Dr Presles à ceux qui veulent comprendre pourquoi on entend des opinions si divergentes sur les études portant sur la cigarette électronique et de façon à se former une opinion plus éclairée. Je me demande pourquoi les experts tels ceux de l'INSPQ ne lisent pas ce livre écrit par un expert en la matière ou, s'ils le lisent, pourquoi n'intègrent-ils pas ses observations et conclusions dans leurs analyses ou encore pourquoi ne disent-ils pas en quoi ils ne sont pas d'accord avec ses conclusions.

Bon, c'est assez!
avatar
ClearVador
membre actif
membre actif

Messages : 104
Date d'inscription : 27/01/2014
Age : 47
Localisation : Rive sud de Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum