a lire, c'est mon nouveau héro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

a lire, c'est mon nouveau héro

Message  shaitann le Ven 14 Juin 2013 - 13:29

[MV] - Dominique Dupagne, on ouvre avec vous le dossier « Cigarette electronique », ces cigarettes qui connaissent un succès grandissant, avec des boutiques qui fleurissent un petit peu partout, des questions qui se posent au sujet de leur toxicité, à tel point que la Ministre de la Santé a annoncé fin mai son intention de l’interdire dans les lieux publics et aux moins de 18 ans.
Que faut-il penser de tout cela, Dominique Dupagne ?

[DD]- En fait, il n’y a pas de toxicité, d’ailleurs le rapport des experts qui recommandaient de ne pas l’autoriser dans les lieux publics dit qu’il n’y a pas de toxicité. En fait, c’est sur des peurs qui seraient liées à une incitation à consommer du tabac par l’imitation, peurs qui sortent franchement du cerveau des experts, on ne sait pas très bien comment, qui poussent à donner ces limitations que personne ne comprend puisque ce produit que personnellement, j’ai combattu pendant de nombreuses années sur mon forum parce qu’ils nous polluaient pour essayer de nous vendre leur camelote est un produit mature maintenant qui représente un progrès absolument majeur dans la lutte contre le fléau que représente le tabagisme et donc, tout ce qui peut favoriser son usage paraît logique.

[MV] - Donc vous aviez de gros doutes quand même, au départ ?

[DD]- Au départ, c’est un produit qui est sorti du marché, ce n’est pas un produit qui est sorti de la science, donc d’un côté, vous aviez l’industrie pharmaceutique qui jouait la carte de la nicotine, et qui pensait, ce qui paraît très contestable que tout résidait dans la nicotine et sa dépendance, et de l’autre côté, vous aviez des gens qui bricolaient des systèmes pour essayer d’imiter la cigarette et de faire en sorte d’avoir quelque chose qui ressemble le plus possible à la cigarette ; donc la lumière au bout, la fumée, l’âcreté dans la gorge avec un produit un peu asséchant…, et finalement, ce n’est pas la Science avec un grand S qui a gagné, c’est plutôt le terrain, c’est les gens sur des forums, c’est des chercheurs chinois, c’est du bricolo et c’est ça qui marche ; et ça gène beaucoup de monde.

[MV] - Thomas Porcher ?

[TP] - Il y a une pile dans cette ...

[DD]- On peut expliquer comment ça marche, c’est très simple :
Vous avez un réservoir dans lequel vous avez un produit qui s’appelle du propylène glycol qui est un produit qui est utilisé depuis des années dans le monde alimentaire, qui est dans certains produits pour asthmatiques, enfin dont l’innocuité est très sure, qui est chauffé de façon à former une vapeur très avide d’eau, et le fait de capter l’eau qui est dans notre appareil respiratoire va faire de la fumée en sortant.
Et donc il y a une batterie qui va faire chauffer une résistance de façon à transformer ce propylène glycol en un gaz et imiter la fumée et en même temps assécher la gorge car c’est un produit asséchant. Il peut y avoir dans cette cartouche des arômes qui rappellent le tabac, ou de la nicotine...

[MV] - Alors, c’est qu’il y a de la nicotine quand même ?

[DD]- Absolument, il y a dans certaines cartouches de la nicotine, pas dans toutes, mais il y a donc vraiment une simulation du tabagisme mais sans ces gaz nocifs qui sont cancérigènes, qui donnent des bronchites chroniques et des maladies cardio-vasculaires.

[MV] - Alors l’état des lieux c’est 500 000 vapoteurs déjà en France ?

[DD]- C’est une explosion. C’est vraiment exponentiel.

[MV] - Oui, on en voit partout, dans les transports en commun, les étudiants vapotent beaucoup...

[DD]- Mais ce n’est qu’un début !
Honnêtement l’explosion est colossale ce qui pose beaucoup de problèmes à des gens qui tournent autour, et l’industrie pharmaceutique qui est dans le substitut nicotinique sait pas trop quoi faire, et les débitants de tabac aussi, L’Etat aussi...Le problème c’est que c’est un produit qui ne paye pas les taxes habituelles, il y a donc un gros manque à gagner et surtout c’est un système qui échappe à l’establishment scientifique actuel

[MV] - L’industrie du tabac évidemment...ça les agace beaucoup, l'industrie pharmaceutique aussi parce que ça fait concurrence aux patchs...

[DD] - Le problème est qu'ils n'ont pas suivi le circuit habituel de validation des produits. C'est ce qu'on leur reproche d'ailleurs mais face à un fléau qui tue 200 personnes par jour on peut avoir quand même un certain respect pour des données qui sortent du terrain et qui sont énormes.
Il y a un pharmacologue qui disait, j'aime bien cette boutade : "les statistiques c'est pour les loosers". Ça veut dire que l'effet d'un produit est évident on sort du schéma habituel où on doit utiliser nos outils statistiques habituels pour montrer des différences. Quand la pénicilline est sortie il n'y a pas eu besoin de faire des essais contrôlés pour vérifier que ça guérissait les pneumonies.
Là les faits, et je vous dis je suis un ancien adversaire du produit, est absolument extraordinaire, incontestable. Je commence à en prescrire à mes patients

[MV] - Carrément ?

[DD]- Bien sur alors... On verra comment faire malheureusement parce que c'est pas si simple que ça. Et je vous dirai comment faire en pratique parce qu'on ne peut pas donner telle marque, faire une ordonnance. C'est quelque chose qui doit être conseillé. C'est un produit dont l'abord nécessite l'apport d'un professionnel. On conseille souvent de fréquenter des forums d'utilisateurs.
Il y a des forums très actifs par exemple le forum "forum-ecigarette.com" qui n'est pas mon forum, je ne fais pas de la publicité pour moi et qui est vraiment une communauté très impressionnante par la qualité, les conseils qu'ils donnent et la prise en charge.
Dans les boutiques, vous avez des professionnels qui expliquent comment fonctionne le matériel qui donnent des conseils et finalement moi qui cherchait un truc simple, une espèce d'ordonnance toute faite où je puisse dire « achetez tel produit » ou sur internet, finalement je conseille aux gens d'aller dans des boutiques spécialisées pour se faire conseiller.

[MV] - Francois Charpentier, vous êtes médecins aussi, j'aimerais avoir votre avis sur la question. Qu'est-ce que vous pensez vous de ces cigarettes électroniques ? Sur leur innocuité ? Le fait de pouvoir en prescrire …

[FC] - Je suis assez d'accord avec ce que je viens d'entendre sur le plan de l’innocuité, nicotine mise à part mais elle n'est pas systématique je pense. Pour en avoir vues quelques unes, je trouve qu'il y a un petit côté rétro assez marrant. On dirait les femmes des années 1930 avec des fume-cigarettes c'est assez amusant. Après pour avoir vu dans le métro la vapeur que ça produit, la fumée... J'étais un petit peu gêné quand même par l'aspect visuel : j'ai trouvé que la fumée était assez opaque.

[MV] - Ça agace beaucoup de gens dans les transports en commun.

[DD] - Oui ceux qui ne fument pas associent totalement ce produit à la cigarettes.

[FC] - Sur le plan médical je me range à l'avis de ce qui a été dit là

[MV] - Dominique Dupagne ?

[DD] - Ce qui provoque le fait que j'en parle aujourd'hui, c'est qu'il y a un article scientifique qui est sorti récement et qui permet de répondre aux questions qu'on pouvait se poser sur la composition et l'inocuité. Il y avait un certtain flou autour de ça et le Professeur Molimard a écrit un article sur le site de FORMINDEP : Avec la cigarette électronique, est-ce "du sérieux" ? dans lequel il a colligé les données scientifiques sur le sujet. C'est extrêment bien fait, détaillé, sourcé, réferencé et convaincant. Et c'est un peu en contraste avec le rapport de l'Office Français du Tabagisme qui a été fait par des tabacologues. Et je trouve vraiment dommage que les autorités sanitaires continuent à se tromper quand elles demandent leur avis à des experts. Il faut des experts, on a des experts autour de cette table. Le problème c'est que les tabacologues sont les dernières personnes à qui il faut demander leur avis sur la cigarette électroniques.

[MV] - Pour eux c'est un concurent direct.

[DD] - C'est un produit concurent qui va les mettre à la retraite anticipée. Alors bon... Le Professeur Molimard, lui se trouve être un retraité depuis longtemps. C'est le seul dans toute cette bande qui n'a plus de liens d'intérets avec l'industrie du tabac, parce que il y a ce problème-là aussi..., ou l'industrie des substituts nicotiniques depuis plus de 10 ans. Je n'en ai pas non plus, je le précise au passage.
Mais si vous voulez... comment demander à des gens qui vivent des systèmes d'arrêt du tabac autres que la cigarette électronique s'il faut faire la publicité et l'autoriser aux mineurs. Leur réponse, étonnante, est : non. Et c'est totalement illogique, on est dans le problème des liens d'intérêt. Il faut absolument qu'on réforme notre système, c'est à dire qu'on ne demande pas systématiquement l'avis des gens qui sont directement impactés par les décisions qu'il prennent et les avis qu'ils donnent.

[MV] - Justement sur twitter, "stickervapote" qui nous envoie ce message : je ne fume plus je vapote, déjà près de 20.000 autocollants en circulation en france.

[DD] - Le mot est important : vapoter. On ne dit pas fumer, on dit vapoter et ce sont des vapoteurs.

[MV] - Geoffroy demande s'il y a une dépendance vis à vis de cette cigarette électronique. Est-ce qu'on a assez de recul d’abord pour pouvoir le dire ? C'est quand même très récent, ça fait combien de temps que c'est sur le marché ?

[DD] - Depuis 10 ans

[MV] - Déjà quand même ?

[DD] - Oui ça fait 10 ans mais ça se perfectionne régulièrement et je considère que c'est un produit mature depuis seulement quelques années. Ce qui explique mon revirement à son sujet.
Donc on vapote. Il y a une dépendance si il y a de la nicotine dedans. Si on était dépendant à la nicotine, on conserve la dépendance qu'on avait en étant fumeur mais toutes les expériences montrent qu'elle est beaucoup moins forte car en fait vous avez parlé des addictions dans une émission toute récente. Pour qu'il y ait une addiction il faut qu'il y ait une punition, une récompense. Il faut un manque, une récompense, un manque, une récompense..
Or la cigarette électronique ne fume pas du tout de la même façon que la cigarette classique où on va augmenter son taux de nicotine par exemple dans le sang régulièrement. Dans la cigarette electronique, vous "tirez une taffe", comme on dit, dessus régulièrement toute la journée donc vous avez un taux sanguin assez stable des composants et donc vous n'avez pas ce système de punition récompense qui entretient la dépendance.

[MV] - Donc on est plutot tranquile ?

[DD] - C'est à dire qu'on remplace une dépendance forte et connue chez les fumeurs qui n'arrivent pas à arrêter par une petite dépendance et surtout par un produit dénué de toxicité parce que même si les gens restaient dépendants à la cigarette électronique, le problème Santé serait résolu par son usage.

[MV] - Par contre il y a une dépendance au geste qui reste ?

[DD] - Mais c'est le but. En fait, l'industrie s'est concentrée sur le produit chimique parce que c'est son système de fabrication, ce que je comprends très bien. Et les vapoteurs se sont concentrés sur le geste, sur les habitudes, sur tout ce qui entoure et notamment cette sécheresse de la gorge liée à l'avidité pour l'eau du propylène glycol qui reproduit une sensation. Donc le fumeur retrouve à peu près toutes les sensations qu'il avait ce qui lui permet de ne pas être en manque du vrai tabac qui brûle.

[MV] - Et sur la présence des arômes ? Pas de problèmes particuliers ? Vous êtes tout à fait confiants sur les produits chinois ?

[DD] - L'article du Pr Molimard passe en revue les différents arôme connus . Evidemment, si on met n'importe quoi dans la cartouche : si on met de l'arsenic dedans, c'est sûr, on va s'empoisonner. Ça, c'est clair mais les arômes actuels ne posent pas de problèmes particuliers en étant chauffés entre 60 et 80 degrés. Si on veut pas de risque, on peut prendre des cigarettes sans arômes bien sûr.

[MV] - Francois Charpentier ?

[FC] - Je dirais qu'il faut effectivement peut-être attendre quand même d'avoir un petit peu plus de recul pour être formel. Après je voulais vous poser la question de savoir si l'industrie pharmaceutique qui se sent menacée aujourd'hui n'a pas les moyens de racheter les fabricants de cigarettes électroniques ?

[DD] - Mais elle s'y met bien sûr. Le problème est qu'elle est soumise à des contrôles très stricts, à une procédure de mise sur le marché que vous connaissez. Or c'est un "produit 2.0" si je puis dire. C'est né chez les fumeurs, chez les utilisateurs et c'est en train de bousculer un etablishment scientifique qui regarde le train passer et qui ne sait pas comment faire pour rentrer dedans.

[MV] - Le nom est très judicieux : e-cigarette quand même...

[DD] - E-cigarette, ce qui en plus ne veut rien dire puisqu'il y a très peu d'électronique dedans. En fait c'est une chaufferette : c'est quelque chose qui chauffe mais le mot plait. "Cigarette électronique" faisait partie des choses qui m’irritaient au départe n effet. C'est un produit qui, techniquement et scientifiquement, est nature et donc il faut absolument enlever tous les obstacles qui empêcheraient les fumeurs de bénéficier de cette aide.

[MV] - Dernier courriel de Yohan : l'augmentation des ventes de cigarette électroniques est-elle plutôt due à un effet de mode ou bien une prise vraiment de conscience de la population ?

[DD] - C'est à dire qu'on voit que ça marche. Dans ma clientièle, j'ai des gens qui étaient des gros fumeurs qui n'arrivaient pas à arrêter et qui n'ont aucun problème grâce à la cigarette électronique. C'est pour ça je vous dis on ne peut être que … C'est un peu comme le Baclofène chez l'alcoolique si vous voulez. Et l'effet est pourtant beaucoup moins net avec le Baclofène. Quand vous avez des gens chez qui rien ne marchait et d'un seul coup arrivent à s'en sortir c'est quand même très convaincant.


Dernière édition par shaitann le Ven 14 Juin 2013 - 20:07, édité 1 fois

__________________________________
avatar
shaitann
membre actif
membre actif

Messages : 335
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : Saguenay

Revenir en haut Aller en bas

la suite.

Message  shaitann le Ven 14 Juin 2013 - 13:32

MP3 téléchargeable ici :
dl.free.fr/rq2hAQhE7

merci aux membres du gros forum francais pour le travaille de transcription:fblike:


Dernière édition par shaitann le Ven 14 Juin 2013 - 20:10, édité 2 fois

__________________________________
avatar
shaitann
membre actif
membre actif

Messages : 335
Date d'inscription : 04/08/2012
Localisation : Saguenay

Revenir en haut Aller en bas

Re: a lire, c'est mon nouveau héro

Message  Kryket le Ven 14 Juin 2013 - 17:19

C'est bon Smile

Question imitation et limitation (fessons de l'absurdité)
Est-ce que l'on interdit les faux tatoo au mineur car il risque de s'en faire faire un?
Est-ce que l'on interdit aux enfants de faire semblant de boire du café?(le café est une addiction)
Est-chèque l'on interdit au enfant de jouer aux docteurs? Tsé les fausse piqûres, pourrait devenir héroïnomane (tant qu'à être absurde).
Et les jeunes qui jouent a tuer dans les jeux vidéos... Des futures tueurs en séries?
Et la vitesse des voitures dans les jeux vidéos, pourrait causer des accidents si le jeune fait pareille.

Oui les jeunes nous immitent, puis après? Ne sont t'il pas mieux de nous imiter a vapoter qu'à nous imiter fumer encore la cigarette? Je ne m'en serais pas sortie de cette addiction sans ça moi!

__________________________________



avatar
Kryket
membre actif
membre actif

Messages : 660
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 40
Localisation : Québec

http://www.quebecvape.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: a lire, c'est mon nouveau héro

Message  Brahma le Ven 14 Juin 2013 - 20:10

j aime

__________________________________
avatar
Brahma
Admin
Admin

Messages : 2600
Date d'inscription : 04/08/2012
Age : 61
Localisation : St-Jean-sur-Richelieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: a lire, c'est mon nouveau héro

Message  HallBert le Dim 16 Juin 2013 - 14:00

MERCI!!!
TRÈS INTÉRESSANT.
avatar
HallBert
Admin
Admin

Messages : 1286
Date d'inscription : 08/09/2012
Age : 67
Localisation : Montréal

Revenir en haut Aller en bas

Re: a lire, c'est mon nouveau héro

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum